ENVIRONNEMENT

Qu'est-ce que la CITES ?
Convention on International Trade of Endangered Species, la convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction.
Les quelques 34 000 espèces animales et végétales concernées sont réparties dans trois annexes (I,II et III), en fonction de la gravité du risque que leur fait courir le commerce international. La CITES vise à maîtriser ce risque en limitant les mouvements internationaux et intracommunautaires, qu'ils soient commerciaux ou pas, aux seuls spécimens accompagnés de permis/certificats prouvant que leur prélèvement est légal et compatible avec la pérennité de l'espèce concernée.
Qui est concerné ?  
Tout type d'entreprise :
  • Antiquaires ; Restaurateurs d'art ;
  • Architectes ; Architectes d'intérieur ;
  • Chapeliers ;
  • Fabricants d'instruments de musique ;
  • Vendeurs de meubles de luxe ; Menuisiers d'art ;
  • Entreprises Import/Export meubles ;
  • Armateurs ;
  • Taxidermistes ;
Mais également les particuliers détenant des meubles de Designer nordique (Danemark, Suède, Norvège, Finlande,etc...) années 1950 à 1970, des instruments de musique (piano, instruments à cordes, certain instruments à vent)...
Que fait Vigie Conseil ?
Vigie Conseil, en partenariat avec AH3, vous accompagne dans l'élaboration de votre procédure CITES, nous sommes le lien direct avec la DRIEE (Direction Régionale et Interdépartementale de l'Environnement et de l'Energie), notre rôle:
  • Expertise des meubles et objets ;
  • Analyse de l'état de votre stock ;
  • Etablissement de tableaux de bord ;
  • Enregistrement des documents auprès de la DRIEE ;
  • Suivi des dossiers jusqu'à obtention des CITES.
Parce que prévenir c'est notre métier et la sérénité votre pérennité.

 

Le bois de palissandre est un bois de la famille des dalbergia, jusqu’alors très utilisé en musique, notamment pour la confection des guitares ainsi que par les designer danois des années 1950 à 1970. Très convoités pour leur rareté et leur beauté, les dalbergia sont en proie à un trafic illicite incessant, ce qui a engendré, à terme, leur quasi dispartition. L’UE impose désormais un enregistrement systématique de tous les éléments composés à base de ce bois tropical.

En ce qui concerne les échanges intracommunautaires et les achats aux fournisseurs européens ou bien les ventes à destination d’un revendeur établi dans un des états membres – aucun document spécifique n’est requis, même s’il est toujours judicieux de préciser le nom scientifique de l’espèce pour éviter les soupçons, sauf pour le Dalbergia Nigra (Bois de Rose du Brésil), classé en annexe I, ou un CITES est obligatoire, dès lors qu'une once de ce spécimen est présente, sur tout meuble ou objet, qu'il soit massif, plaqué, transformé ou non.